Piste cyclable Puteaux-Courbevoie sur la RD9 : une proposition de Puteaux Pour Vous bientôt réalisée

Après la reprise par la ville de Puteaux de plusieurs idées évoquées par Puteaux Pour Vous lors de la campagne (passerelle piétonne, généralisation des zones 30, expérimentation de la piétonnisation de la rue Jean Jaurès, etc…), voilà désormais que la communauté d’agglomération Seine Défense et Defacto reprennent l’une de nos propositions sur le vélo à la Défense. Nous nous en réjouissons. 

Lors de la campagne, nous avions proposé dans un tract sur la Défense (voir extrait ci-dessous) de créer sur l’avenue Jean Moulin, une piste cyclable permettant de relier Puteaux et Courbevoie via la Défense. Cet axe central qui relie les centres des deux villes avait attiré notre attention car bien qu’il passe sous la dalle de la Défense, l’itinéraire reste en grande partie à l’air libre puisqu’il traverse le patio de la statue de la Défense.

tract

Lors du conseil communautaire du 9 octobre 2014, les élus ont approuvé à l’unanimité la commande d’une étude sur le vélo à la Défense et notamment sur la réalisation de cet axe cyclable sur la RD9 (voir extrait de la délibération ci-dessous). Il s’agit d’un groupement de commande entre Defacto et la communauté d’agglomération Seine Défense.

delib

La question du vélo est la Défense est importante et pourrait s’inscrire dans un cadre plus large visant à créer un réseau de mobilité douce irriguant Puteaux, ses communes voisines et les grands espaces verts qui l’entourent (Mont Valérien, Bois de Boulogne, Parc André Malraux). Il nous semble essentiel de permettre la circulation des vélos sur l’esplanade. Defacto y travaille et nous espérons voir aboutir rapidement ce projet.

Comme le montre ce projet de piste cyclable sur la RD9, la question du dessous de la dalle est également un enjeu important. En effet, pour tisser des liens transversaux entre Puteaux et Courbevoie, le passage sous la dalle permet des liaisons plus simples et plus directes, sans devoir monter sur la dalle d’un côté puis redescendre de l’autre. De véritables efforts doivent être fait sur les espaces souterrains du quartier d’affaires empruntés quotidiennement par de nombreux usagers sur des « trajets alternatifs » qui permettent par exemple de rejoindre plus directement le métro, le RER ou la gare routière depuis la ville, sans monter sur la dalle. Ces espaces inhospitaliers et dangereux doivent être sécurisés. Espérons qu’une fois de plus, nous serons entendus. 

Thomas HERVE

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s