Des trottoirs bientôt élargis sur le pont de la rue Sadi-Carnot : les prémices d’un itinéraire doux à grande échelle ?

La mairie de Puteaux a adressé aujourd’hui aux habitants des quartiers de la Colline et de Lorilleux une lettre (voir ci-dessous) leur annonçant le prochain élargissement des trottoirs sur le pont franchissant les voies ferrées, rue Sadi Carnot.

Nous saluons cette initiative qui permettra de sécuriser et de rendre plus confortable cet itinéraire entre le haut et le bas de Puteaux. L’agrandissement de l’espace destiné aux piétons nécessite de passer de deux voies de circulation (double sens actuel) à une voie (sens unique). Nous proposons qu’un aménagement cyclable soit réalisé sur le pont à l’occasion de ces travaux.

unnamed

Après avoir avoir repris notre proposition d’expérimentation pour la piétonnisation de la rue Jean Jaurès, nous sommes satisfaits de voir que la ville engage ici aussi une période de tests avant travaux afin d’observer les reports de circulation et de recueillir (on l’espère) l’avis des habitants. Le document précise que le pont sera mis en sens unique dans le sens allant de la rue Charles Lorilleux vers la rue Monge. Cela signifie que pour rejoindre en véhicule le quartier Lorilleux depuis la mairie, il ne faudra plus emprunter la rue Monge mais plutôt la rue de la République puis la rue Charles Lorilleux. Nous ajoutons qu’il est également possible d’emprunter la rue Anatole France puis la rue Louis Pouey pour relier le haut et le bas de la ville. N’hésitez pas à nous faire part de vos retours lors de cette expérimentation. Nous les relayerons ici.

Le report de la circulation « montante » sur des axes plus largement dimensionnés permet d’imaginer un itinéraire doux et apaisé reliant la mairie et le centre-ville avec le quartier Jules Verne, centralité du haut de la ville. Nous proposons que la rue Monge, qui dispose de petits trottoirs et dont le trafic sera amoindri, soit réaménagée pour affirmer cette liaison douce. Cela va de paire avec la création d’un second escalator en haut de la rue Monge, projet annoncé par la ville il y a quelques mois.

Impression

Elargir le regard permet d’imaginer un itinéraire doux à plus grande échelle dont la séquence serait la suivante : parc André Malraux à Nanterre, Jules Verne/Marcelin Berthelot, Lorilleux, rue Monge, mairie de Puteaux, rue Godefroy, puis le projet de passerelle piétonne que nous avons proposé lors de la campagne pour finalement rejoindre le palais des sports sur l’île, puis au-delà le Bois de Boulogne…

Un meilleur partage de la voirie entre les usagers permet de réduire la vitesse, le bruit, la pollution, d’assurer la sécurité et d’apaiser les ambiances pour que Puteaux devienne une ville marchable et cyclable. Ainsi, des actions ponctuelles facilitant les déplacements sont à imaginer aujourd’hui pour construire les grands itinéraires doux de demain.

Thomas HERVE

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s