Modification n°3 du PLU de Puteaux : la majorité change encore les règles d’urbanisme !

Alors qu’elle a approuvé les règles d’urbanisme en février 2012, la majorité municipale souhaite encore les faire évoluer. C’est la troisième fois en 2 ans ! Surprenant lorsque toute la société demande plus de stabilité dans les règles ! Une enquête publique, à laquelle chaque citoyen a pu participer en allant inscrire ses remarques dans le registre du commissaire enquêteur en mairie, a eu lieu du 25 septembre et au 25 octobre. Les modifications sont conséquentes et portent sur une large part du territoire de la ville, y compris sur les marges du périmètre d’intervention de l’EPADESA.

A la lecture des modifications envisagées, on se rend compte que la majorité s’oriente vers une réduction de la densification de la ville avec une limitation des possibilités de constructions : réduction des hauteurs (de R+6+c à R+5+c sur le centre ville) et des emprises au sol, augmentation des surfaces d’espaces verts et des distances entre les futurs bâtiments et les limites séparatives. A noter la création d’un secteur où les possibilités de construction seront limitées à R+2+comble dans le Vieux Puteaux entre les rues Voltaire, Du Four, Benoit Malon et Bourgeoise. Ces mesures vont plutôt dans le bon sens, au regard des programmes imposants (Franco Suisse, Elysées Wallace) construits ces derniers temps à Puteaux.

Cependant, ce projet de modification est critiquable sur certains points. En effet, il exige la construction de places de stationnement automobile pour chaque logement (y compris les plus petits). Il n’incite pas à la création d’espaces plus importants pour le stationnement des vélos dans les futures constructions. De plus, il impose la construction dans les futurs programmes immobiliers essentiellement de T3 et plus à hauteur de 65% en prétendant que la ville comporte trop de petits logements alors que les T3 et plus représentent déjà 54% du parc de logements (source : INSEE, 2011). Mais ceci n’a rien d’étonnant car on sait bien que les familles sont la cible privilégiée de la politique clientéliste de la majorité.

A noter également que la majorité modifie en profondeur le projet pour le secteur Elis / rue Voltaire. Il est dans les cartons depuis longtemps et développé dans la plus grande opacité (cela nous rappelle les Bergères !). La majorité propose d’y réduire la hauteur maximum de R+6+comble à R+4+comble. On apprend d’ailleurs dans le document que le futur quartier sera construit par un seul opérateur privé (y compris les espaces publics). Encore une fois, la ville se dégage de ses prérogatives en confiant la conception et la construction des espaces publics à un tiers. On apprend également dans le document que la rue Gerhard ne sera pas prolongée jusqu’à la rue Legagneux. Les rues du futur quartier seront donc des impasses : dommage pour le maillage et l’urbanité de ce futur quartier ! Ne serait-il pas possible de préserver au moins des passages ouverts aux piétons, voire aux deux roues non motorisés ?

tumblr_inline_ne1rh7rV0h1t2mmhd

En outre, par petites touches, le projet de modification de PLU, s’il était adopté, bloquerait une fois de plus la transformation du boulevard circulaire de La Défense en “boulevard urbain” et la construction de liens entre le centre ville et le quartier d’affaires. C’est ce que démontre Hugues Parant, directeur général de l’EPADESA, dans les observations consignées dans le registre d’enquête. Une nouvelle raison de s’inquiéter.

En résumé, cette modification semble faite pour amadouer les habitants contestant la densification de la ville et les grosses opérations immobilières. Ce projet ne traduit pas localement les préoccupations urbaines du début du 21e siècle :

– veiller à une densification raisonnée pour permettre à un plus grand nombre de citoyens de vivre près du centre de l’agglomération parisienne et des emplois qu’il offre.

limiter l’artificialisation des sols à la périphérie de l’agglomération notamment pour préserver des zones de maraîchage de proximité dont nous avons encore la chance de bénéficier puisque leurs produits sont encore offerts sur les marchés de Puteaux. Or précisément, ceci suppose une densification raisonnée dans les communes de la petite couronne parisienne.

promouvoir les modes de circulation douce et la réduction des nuisances urbaines, notamment par la rénovation de la partie sud du circulaire de La Défense et sa transformation en boulevard urbain.

L’association Puteaux Pour Vous a déposé ses remarques plus détaillées dans le registre du commissaire enquêteur. Il dispose d’un mois pour faire la synthèse des remarques et pour rendre ses conclusions.

Thomas HERVE, Dimitri MANI et Claudine VIARD

Plus d’infos sur le site de la ville : http://www.puteaux.fr/Cadre-de-vie/Urbanisme

Détail du projet de modification n°3 du PLU : http://www.puteaux.fr/var/plain_site/storage/kiosque/urba/DP_modif_n3_PLU.pdf

Contribution déposée dans le registre par l’association Puteaux Pour Vous le 24 octobre 2014 : https://db.tt/l62Loye6

Ne manquez pas l’enquête publique portant sur le projet de transformation de l’échangeur routier de la Rose de Cherbourg en promenade suspendue dédiée aux piétons qui se tient du 22 octobre au 22 novembre 2014 : http://www.epadesa.fr/actualites/actualites/article/rose-de-cherbourg-enquete-publique-environnementale.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s