Culture, sport et vie associative

Pour une ville ouverte


Convaincus que la culture, le sport et la vie associative sont des facteurs d’épanouissement, de cohésion et d’intégration, et sont porteurs de valeurs démocratiques fortes, nous voulons libérer Puteaux des clivages partisans et des intérêts personnels et rompre avec le fonctionnement clientéliste qui a dirigé la ville depuis des décennies. Nous faisons le pari de l’ouverture et affirmons notre confiance aux initiatives citoyennes.

Nous développerons des collaborations naturelles avec les services de l’Etat afin d’obtenir toutes les labélisations et reconnaissances que les acteurs locaux méritent. Nous collaborerons également avec les villes voisines, notamment au sein d’une intercommunalité qui aujourd’hui fait défaut aux Putéoliens, et avec le tissu associatif qui peut tant apporter en matière de vie locale.

Nous favoriserons une vie participative dans laquelle chaque citoyen a son mot à dire et ses bonnes idées à faire partager. Nous proclamons que tous les services culturels et sportifs auront une tarification réduite pour que personne ne soit exclu.

Nous mettrons fin à l’absolutisme des élus qui se privaient jusque là des fonctionnaires de talent, les considérant trop gênants à tous les niveaux, pour laisser place à la professionnalisation des services et à la valorisation des compétences des agents.

A partir de ces principes fondamentaux qui guideront notre conduite durant notre mandat, nous allons construire un projet professionnel citoyen et ambitieux pour Puteaux.

 


 

I/ Culture

 

A) Valoriser le patrimoine de la ville

Notre ville est riche d’un passé historique, industriel et culturel reconnu. Aussi nous voulons promouvoir l’histoire et le patrimoine local dans tous les quartiers.

– En lien avec sa piétonnisation, nous consacrerons le Vieux Puteaux aux différentes formes d’art par le développement de galeries, d’ateliers d’artistes et d’établissements proposant des scènes artistiques. Nous favoriserons ainsi dans ce quartier l’alliance du patrimoine local, des arts et de la restauration. Nous aménagerons la place de la Vieille Eglise pour y organiser des évènements artistiques : salon d’antiquités, foire d’art contemporain…,

– Nous créerons une aide à la diffusion et à l’emploi culturel, notamment aux petites entreprises : galéristes, librairies, bars musicaux…,

– Nous ferons connaître les fonds municipaux exposés à l’Artothèque de la Maison de Camille. Nous réorienterons la politique de mécénat de la ville vers plus de diversité et d’exigence et intégrerons des productions de la section Arts Plastiques,

– Nous développerons l’Atelier Gaston Garino pour lui donner l’envergure d’un Musée De Dion-Bouton, destiné à collecter, conserver et exposer l’automobile telle qu’elle fut créée à Puteaux au début du XXème siècle.

B) Diversité et indépendance de l’action culturelle

– Nous proposerons une programmation artistique et culturelle élargie et développerons un projet pour que le Théâtre des Hauts-de-Seine accède au statut de théâtre labellisé “Scène nationale”, propice à la création contemporaine. Ainsi, nous serons à l’écoute des besoins culturels et nous laisserons les professionnels de la culture être force de proposition et responsables de leur programmation.

– Nous créerons un nouveau lieu dédié aux musiques actuelles et aux arts de la scène sur le haut de la commune, près du nouveau quartier des Bergères. Equipé de grands studios et d’une salle de spectacle, associé à un café-restaurant ouvert aux habitants du quartier, cet espace deviendra un lieu de diffusion culturelle et d’animation reconnu pour son accueil d’artistes en résidence, de création et de soutien. Les artistes invités seront associés aux missions d’éducation artistique et pourront ainsi consolider leurs parcours professionnels.

– Nous partagerons et mutualiserons avec les villes voisines quelques unes de nos offres culturelles et nous encouragerons les échanges artistiques coopératifs locaux, nationaux et internationaux.

– Nous garantirons l’indépendance de la politique d’acquisition de la médiathèque pour l’ensemble des supports. Nous maintiendrons des versions papier de la presse en parallèle avec les versions numériques pour privilégier une offre mixte.

 

C) Impulser des événements populaires

– Nous développerons les séances de cinéma en plein air durant l’été dans les lieux de rassemblement emblématiques, comme le parvis de l’Hôtel-de-ville ou l’île de Puteaux,

– Nous rétablirons sur l’île de Puteaux (puisqu’il y a plus de cent ans, on s’y retrouvait déjà pour le thé-dansant) un espace (péniche-restaurant…) dédié à toutes les générations et à toutes les danses,

– Nous soutiendrons un nouveau grand carnaval associant l’ensemble des acteurs de la ville (écoles, associations, commerçants, communautés culturelles) avec un thème défini avec les équipes pédagogiques, où les enfants prendront réellement part à la préparation de la fête en créant, par exemple, leur propre costume, fil rouge pédagogique des ateliers d’après-midi,

– Nous impliquerons la ville et les Putéoliens dans les évènements organisés sur le parvis de la  Défense, notamment par DEFACTO, et nous en assurerons la promotion. Nous développerons des événements intercommunaux.

 

D) Développer l’enseignement artistique

– Nous créerons des parcours artistiques et culturels diversifiés : une section Arts plastiques pour structurer l’ensemble des cours disséminés dans la ville ainsi qu’une section Images regroupant l’enseignement de base pour la photographie et le cinéma. Au-delà de l’enseignement artistique et de l’objectif d’excellence, nous mettrons en place un parcours personnalisable, en dehors des tranches d’âge, pour la pratique loisir des activités du conservatoire et du palais de la jeunesse,

– Nous encouragerons la mise en place des passerelles avec les établissements des communes voisines, comme le Conservatoire à Rayonnement Régional de Rueil-Malmaison, ou ceux de Suresnes, Neuilly, Nanterre et Courbevoie,

– Nous proposons de créer un parcours découverte de la médiathèque pour l’ensemble des écoles et de renforcer les échanges avec les équipes de documentalistes de chaque école.

 

E) Encourager les talents

– Nous avons l’ambition de devenir un véritable lieu ressources pour les artistes accueillisdans notre ville. Les projets retenus devront permettre à la créativité de rayonner sur le territoire au profit de ses habitants et des plus jeunes (qui seront systématiquement associés aux différentes étapes de création),

– Nous nous assurerons que les professionnels encadrant les activités culturelles disposent des qualifications nécessaires et nous revaloriserons le statut des enseignants et des animateurspour qu’ils soient plus motivés et donc plus impliqués. Dans toutes les activités proposées, nous définirons des critères de résultat (en terme de progression et de satisfaction) que nous véhiculerons régulièrement aux personnes concernées de manière à ce que le lien social et humain soit omniprésent.Telle est notre conception du service public.

II/ Sports

 

A) Développer le sport pour tous

– Nous étendrons les heures d’ouverture des structures, notamment le soir en semaine et pendant les vacances scolaires afin de permettre à chacun d’accéder à une pratique sportive quel que soit son niveau, sa situation et ses aspirations,

– Nous créerons des partenariats avec d’autres villes pour enrichir l’offre sportive,

– Nous développerons la pratique plaisir du sport, en dehors des clubs, en soutenant les associations et les événements favorisant le sport de loisir. Nous adapterons et encouragerons l’offre pour toute la population (jeunes, seniors, personnes en difficulté…) en créant des aires sportives pluridisciplinaires et intergénérationelles (skateparks, terrains de pétanque…).

 

B) Soutenir les sportifs

– Nous installerons des gradins dans le hall des sports pour permettre aux Putéoliens de venir soutenir leurs équipes. Nous informerons les habitants des rencontres sportives des équipes putéoliennes,

– Nous soutiendrons l’excellence dans toutes les disciplines,

– Nous encouragerons l’organisation d’événements sportifs majeurs avec les communes voisines.

 

C) Rationaliser l’offre sportive

– Nous étudierons la couverture amovible du bassin extérieur de la piscine du Palais des Sports. Cette couverture sera déployée en hiver afin de réduire la facture énergétique du Palais des Sports,

– Nous garantirons la transparence des inscriptions aux activités en centralisant le traitement et la gestion administrative des clubs,

– Nous proposerons une meilleure organisation de la pratique sportive en clarifiant et anticipant les lieux et horaires d’entraînement,

– Nous rationnaliserons le recrutement des animateurs et des entraîneurs afin de pérenniser les inscriptions et favoriserons la formation des encadrants au sein des structures associatives,

– Nous favoriserons le développement des activités physiques dans les espaces verts en élargissant et en rénovant le parcours sportif du parc Lebaudy.

 

III/ Vie associative

Les associations, porteuses de citoyenneté ou œuvrant dans un domaine spécifique sont créatrices de culture et de richesses non matérielles, elles méritent d’être reconnues pour ce qu’elles sont et d’être soutenues pour ce qu’elles font.

A) Soutenir le monde associatif

– Nous créerons une seconde Maison des Associations et des Citoyens dans l’ancien conservatoire au Parc du Moulin, sur le haut de la commune. Son jardin pourra être utilisé pour des événements associatifs,

– Nous garantirons aux associations leur autonomie et une plus grande capacité de proposition, notamment pour les différents événements organisés à Puteaux,

– Nous soutiendrons les actions de toutes les associations, tant qu’elles fonctionnent de manière éthique.

 

B) Investir le monde associatif dans la vie locale

Nous mettrons en œuvre une convention pluriannuelle d’objectifs, assortie d’une charte d’engagements réciproques afin de reconnaître les associations comme des partenaires. Le conventionnement leur permettra de travailler sereinement, avec une trésorerie consolidée. Ce conventionnement permettra aux associations de justifier de l’utilisation de l’argent public qui leur est attribué et permettra à la commune d’avoir une vision plus claire du travail associatif et de l’inscrire dans le développement de ses politiques publiques.


Ce programme « Culture, sports et associations » sera financé à budget de fonctionnement constant, par une nouvelle répartition des dépenses. Le budget investissement sera en nette dimiution, par une meilleure utilisation de l’existant (pas de construction de nouveau « palais »).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s